Le lendemain de son arrivée, Denis monta en première ligne. La 17e division d'infanterie annonça une nouvelle répartition des secteurs au 268eRI.

 

Voici ce que rapporte le journal de marche du 268eRI à la date du 5 décembre :

"La matinée est consacrée aux travaux de nettoyage dans les compagnies. A 12h15, un ordre de la 17e Division motivé par une nouvelle répartition des secteurs  prescrit au 268e d'aller relever dans les tranchées de première ligne deux bataillons du 158eme dans les secteurs compris entre la corne S.O du Bois du Polygone où le régiment se reliera à la 18e division d'infanterie et la corne S.E du bois du Polygone vers Reudel où le régiment se reliera au 68eRI.

[...]

Pour cette relève, le régiment quitte Vlamerlinghe à 15h45 et se rend sur ses emplacements en passant par R.Ypres - Potyze- Frezinberg-chemin de Eksternest et Bois du Polygone. La relève commencée à 20h30 est terminée vers 2h30 du matin. [...] Les tranchées allemandes sont à des distances variables : 150 mètres à la gauche du secteur ( ou se trouve le 5eme bataillon), 15 à 20 mètres au centre du secteur, 60 à 80 mètres à la droite du secteur ( ou se trouve le bataillon de Denis)."


La vie dans les tranchées commença pour Denis...